Retraite : le compte de pénibilité

En France, depuis le 1er janvier 2015, les salariés exposés à un ou plusieurs facteurs de pénibilité peuvent bénéficier d’un compte de pénibilité. À ce jour, la loi répertorie dix facteurs de pénibilité : le travail de nuit, le travail en équipes successives alternantes, le travail répétitif impliquant l’exécution de mouvements répétés, le travail en milieu hyperbare, la manutention manuelle de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, les agents chimiques dangereux, les températures extrêmes et le bruit. Selon la Dares (Enquête Sumer 2010), 18,2% des salariés pourraient être concernés par l’exposition à ces facteurs.

Ce compte permet aux salariés de cumuler des points qu’ils pourront ensuite utiliser pour suivre une formation en vue d’une évolution de carrière ou afin de réduire la durée de leur temps de travail.

Mais le principal avantage du compte pénibilité est de permettre aux salariés concernés de partir à la retraite plus tôt. Chaque année d’exposition à un facteur de pénibilité identifié donne droit à 4 points ; chaque année d’exposition à plusieurs facteurs donne droit à 8 points. À partir de 55 ans, les points peuvent être convertis, à la demande du salarié, en trimestres de retraite, à raison d’un trimestre pour 10 points et dans la limite de 8 trimestres. Il pourra donc partir jusqu’à 2 ans avant l’âge légal de 62 ans.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , ,

La famille lexicale du mot « Affaire » (1)

Il existe de nombreuses expressions autour du mot affaire ; elles sont toutes très fréquentes dans le français quotidien et… dans le français des affaires (ici mettre la traduction entre parenthèses) !

Lorsque le mot affaire est utilisé au singulier, il faut d’abord distinguer « faire affaire avec » de « faire l’affaire » :

Nous avons finalement fait affaire avec la société X (nous avons finalement négocié et conclu un accord avec la société X).

Si vous n’avez pas d’agrafeuse, du scotch fera l’affaire (c’est à dire qu’il conviendra).

La locution « avoir affaire à » signifie que vous avez eu une relation, un contact avec une personne en vue de négocier par exemple :

Pour négocier le renouvellement du contrat, j’ai eu affaire à l’adjoint du directeur financier.

Une affaire peut être, selon le contexte, un ennui, une situation délicate voire un scandale (pensez à l’affaire Dreyfus à la fin du XIXème siècle ou à l’affaire Gürtel par exemple), ou une opportunité (acheter un objet pour la moitié de sa valeur est donc une affaire). En cas de problème, vous pourrez d’ailleurs en faire votre affaire, c’est à dire vous en charger personnellement.

Ne soyez donc pas influencé par l’anglais, qui utilise le mot français affaire pour les relations extraconjugales : ce n’est pas du tout le cas en français (on parlerait plutôt d’une aventure, ce qui, convenons-en, est beaucoup plus romantique…).

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , , , ,

Comment faire certifier son expérience professionnelle en France

De nombreux salariés ont appris leur métier « sur le tas » et ne sont donc titulaires d’aucune certification. Cela les empêche notamment de reprendre une formation liée à leur secteur d’activité. En France, depuis 1984, il est possible d’obtenir tout ou partie d’une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d’une expérience professionnelle. Pendant longtemps, peu de salariés y ont eu recours. Mais depuis la nouvelle mouture du dispositif en 2002 – Validation des acquis de l’expérience– cette procédure est devenue populaire.

Celle-ci est ouverte aux salariés, non salariés et bénévoles ; elle peut donner lieu à la reconnaissance directe du diplôme demandé par le candidat, à la reconnaissance sous conditions du diplôme, ou à l’admission du candidat à suivre le cursus conduisant au titre visé. Toutes les certifications ne sont pas encore accessibles mais devraient l’être à terme. L’expérience faisant l’objet d’une validation d’acquis de l’expérience (VAE) doit être d’une durée minimum de trois ans.

La VAE présente donc plusieurs avantages, pour le salarié comme pour l’entreprise. Moyen de reconnaissance officielle des compétences acquises par l’expérience professionnelle, personnelle, associative, c’est aussi un système pour réduire les temps et les coûts de formation.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , ,

En France, un collègue peut-il devenir un copain ?

En France, on évite généralement de mélanger vie professionnelle et vie privée : ce sont souvent deux mondes très cloisonnés et vous connaitrez peu la vie privée d’un collègue. Voir ses collaborateurs en dehors du travail n’est pas une habitude : on ne dîne pas ensemble, on ne sort pas ensemble, et on part encore moins en vacances ensemble ! Tout au plus les Français peuvent-ils prendre un verre à la sortie du bureau, mais c’est très peu fréquent : sitôt le travail terminé, chacun n’a qu’une idée en tête : rentrer chez lui !

De même, un conjoint ne connaît donc pas, en principe, les collègues de travail de l’autre –et de toute manière, ça ne l’intéresse pas ! C’est d’ailleurs l’occasion de lever un malentendu récurrent pour les hispanophones : le mot « collègue », en français, désigne seulement la personne avec qui vous travaillez et non un ami. Cela n’empêche évidemment pas qu’un collègue devienne un ami (même si c’est finalement assez rare), mais l’un ne suppose pas l’autre.

Si vous voulez lier amitié avec un collègue français, cela demandera du temps. En l’invitant trop vite à dîner chez vous, vous risquez de le mettre mal à l’aise : il ne saura pas comment refuser une invitation, qui pour être gentille, n’en sera pas moins envahissante à ses yeux.

Vous trouverez peut-être distants les Français avec qui vous travaillez mais ne le prenez donc pas personnellement : c’est leur manière de faire !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , ,

La poignée de main du matin en France

Avant toute chose, à votre arrivée au travail, avant de vous installer à votre bureau, d’organiser votre journée, de lire vos méls, il est absolument impératif de saluer vos collègues. Rien de plus normal ! me direz-vous, on fait la même chose dans tous les pays. Oui et non.

la-poignee-de-mains-en-FranceCe salut matinal n’est d’abord pas seulement destiné à vos proches collaborateurs : il n’est pas rare de voir une personne passer de service en service pour serrer la main de chacun et prendre des nouvelles. Certains étrangers sont parfois très surpris du « temps perdu » à ces salutations quotidiennes.

Ensuite, ce salut se manifeste en France presque exclusivement par la poignée de main. N’allez pas saluer un collègue d’un signe de la main ou pire, sans faire même aucun geste, lancer un simple « Bonjour Bernard ! » : ce serait mal ressenti ou plutôt ressenti comme une marque de froideur et de distance. La poignée de main est tellement obligatoire qu’un Espagnol travaillant en France avait très justement remarqué que si vous êtes présentement occupé et les mains prises ou sales au moment où on vient vous saluer, vous devrez présenter un bout de coude ou d’avant bras. Votre interlocuteur saisira tout naturellement le morceau de bras que vous lui aurez tendu.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , , , ,

Quand tutoyer en français ?

En France, l’usage du tutoiement et du vouvoiement a beaucoup évolué ces 20 dernières années. Autrefois, le tu était réservé à la famille et aux amis intimes L’expression « être à tu et à toi avec quelqu’un », qui signifie être intime, montre bien à quel point l’usage du tu était la marque même de la familiarité.

tutoiement-dans-lentreprise-francaiseSi certaines professions ou catégories sociales (les professeurs ou les ouvriers entre eux par exemple) ont toujours préféré le tutoiement, le reste de la population utilisait le vous. Employer le tu indûment vous exposait aussitôt à un cinglant « On n’a pas élevé les cochons ensemble ! »

On tutoie aujourd’hui plus facilement, y compris au sein de l’entreprise. Entre collègues, le tutoiement est de règle et ne pas s’y plier vous signalera comme quelqu’un pour le moins de distant sinon d’étrange. Reste cependant qu’en France l’usage du tu ne s’apparente pas à celui des hispanophones ou des catalanophones : dans toute situation de rapport hiérarchique (responsable d’un service/employé, fournisseur/client, personne âgée/jeune, etc.) le vouvoiement continue à s’utiliser. Cela ne signifie pas qu’il est impossible de passer au tu mais ce passage, comme c’est le cas depuis toujours, est ritualisé. La personne hiérarchiquement supérieure (responsable, fournisseur, personne âgée, etc.) pourra proposer à son interlocuteur: « On peut peut-être se tutoyer, non ? » Après acceptation (on peut difficilement faire autrement !), les deux personnes passeront définitivement au tutoiement.

Il sera intéressant de revenir sur l’usage du tu et du vous dans quelques années, car si le vouvoiement n’est pas encore en voie d’extinction son champ d’application tend indiscutablement à diminuer.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , , ,

L’utilisation d’Internet à titre personnel au travail

Dans quelle mesure le salarié peut-il utiliser Internet durant ses heures de travail ? La justice française juge au cas par cas. La Cour d’Appel de Rennes a considéré comme abusive des connexions internet à des fins personnelles représentant 20% du temps de travail du salarié. Le caractère abusif de l’usage d’internet ainsi prouvé, le salarié pourra alors être sanctionné (du simple avertissement au licenciement). De plus en plus d’entreprises adoptent d’ailleurs une charte de bonne conduite quant à l’usage d’Internet à des fins personnelles au travail ; celles-ci prévoient les sanctions encourues par le salarié.

Internet au travailDans tous les cas, les entreprises ne peuvent pas interdire purement et simplement l’usage d’Internet à titre personnel : la Cour d’Appel de Bordeaux a par exemple jugé dans un arrêt du 15 janvier 2013 que se connecter à Internet une heure par semaine à des fins personnelles ne constituait pas un usage abusif.

Le salarié ne peut pas non plus tout dire sur les réseaux sociaux : en droit français, le salarié doit respecter une obligation de loyauté vis-à-vis de son employeur, y compris en dehors de sa vie professionnelle. Ce principe limite donc sa liberté d’expression. Les juges font cependant montre de clémence et accordent des circonstances atténuantes à des salariés ayant exprimé sur les réseaux sociaux leur désaccord avec la stratégie ou la politique de leur employeur.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , ,

Envoyer ses cartes de vœux pour la Nouvelle Année

Et voila ! Les fêtes sont terminées et après vous être laissés aller à quelques excès vous vous préparez à commencer la nouvelle année plein de bonnes résolutions. Pas vraiment, pour le moment, de grosses différences interculturelles entre la France, l’Espagne ou la Catalogne ! Mais, en France, ce début d’année est aussi un moment important de votre correspondance.

Meilleurs voeux 2016Premiers jours de janvier en France : jusqu’à présent, vous n’avez envoyé aucune carte à vos clients ou fournisseurs : c’est normal. Dans de nombreux pays, en Espagne entre autres, l’envoi d’une carte pour Noël est habituel. En France, tradition athée ou pas, c’est à la Nouvelle Année qu’on prend la plume. Jamais expédiée avant le commencement de l’année, votre lettre devra parvenir à son destinataire avant la fin janvier (l’idéal étant qu’il la reçoive durant les deux premières semaines du mois).

Souhaiter la bonne année a gardé dans le monde de l’entreprise beaucoup de ses traditions ; il est encore d’usage de le faire par écrit et par courrier postal plus que par courriel. Les cartes sont imprimées d’une formule qui dépend bien évidemment du destinataire ; « (Recevez) (nos) meilleurs vœux pour (l’année) 2016 » est cependant assez large pour pouvoir être employé dans toutes les situations. Dans certains cas, vous prendrez soin d’ajouter quelques mots à la main afin de personnaliser votre envoi.

Et puisque nous sommes aujourd’hui le 5 janvier, c’est le moment pour nous de vous souhaiter à tous une excellente année 2016 !

Tagged , , , ,

Licenciement en France : présence du salarié à l’entretien préalable (2)

Nous avons vu qu’en cas de licenciement la présence du salarié à l’entretien préalable n’était pas obligatoire. La question d’un report de l’entretien se pose lorsque le salarié est absent en raison d’un accident ou d’une maladie. L’arrêt de travail du salarié n’interdit pas à l’employeur d’engager une procédure de licenciement à son encontre, étant rappelé que, selon le Code du travail, seule une faute grave ou l’impossibilité absolue de maintenir le contrat de travail peut justifier le licenciement d’une salariée enceinte ou d’un salarié victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. L’absence éventuelle du salarié en arrêt de travail à l’entretien n’a pas pour conséquence de rendre la procédure irrégulière ou encore d’obliger l’entreprise à organiser un nouvel entretien même si l’intéressé en fait la demande.

Mais l’employeur ne doit pas avoir délibérément fixé la date de l’entretien de telle sorte que le salarié ne puisse s’y rendre. L’intéressé doit être convoqué aux heures de sortie mentionnées sur l’arrêt de travail, en tenant compte du temps de trajet entre son domicile et le lieu de l’entretien. Il est également possible d’accorder au salarié un délai plus long que le délai minimum pour lui permettre de s’organiser afin d’être présent ou, en cas d’impossibilité de se déplacer, de lui demander de formuler ses observations par écrit avant de notifier le licenciement.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged ,

Licenciement en France : présence du salarié à l’entretien préalable (1)

En France, l’employeur qui projette de licencier un salarié doit le convoquer à un entretien préalable afin de lui exposer les motifs de la mesure envisagée et recueillir ses observations. Si cette convocation est imposée par le Code du travail, la présence du salarié n’est en revanche pas obligatoire. Cette formalité étant prévue dans son seul intérêt, le salarié peut décider de ne pas se rendre à l’entretien. Son éventuelle absence ne peut pas lui être reprochée et encore moins constituer un motif de licenciement. Mais l’absence du salarié n’empêche pas l’employeur de poursuivre la procédure et de notifier le licenciement à l’intéressé.

L’employeur peut décider de reporter la date de l’entretien préalable, à la demande du salarié ou de sa propre initiative. Le report de l’entretien peut poser une difficulté en cas de licenciement pour motif disciplinaire (faute simple, grave ou lourde). Dans une telle hypothèse en effet, le Code du travail prévoit que la lettre de licenciement doit être impérativement envoyée dans le délai d’un mois à compter de l’entretien. Quelle date retenir ? La date initiale de l’entretien ou la nouvelle date fixée après le report ? La jurisprudence a tranché la question. Si l’entretien est reporté à la demande du salarié le délai d’un mois court à partir de la nouvelle date fixée. En revanche, si le report a été décidé unilatéralement par l’employeur, le point de départ du délai demeure la date initialement fixée pour l’entretien.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged ,