Quelques congés spéciaux en France

En France, dans le secteur privé, nous avons déjà vu que le salarié pouvait prendre certains congés spéciaux (notamment le congé parental).

Les congés pour événements familiaux

D’autres événements familiaux permettent également aux salariés de bénéficier de jours d’absence. La durée est de quatre jours pour un mariage civil ou religieux (contre 15 jours pour le salarié espagnol), de trois jours pour chaque naissance ou pour l’arrivée d’un enfant en adoption, de deux jours pour le décès d’un enfant, du conjoint ou du partenaire lié par un PACS, d’un jour pour le mariage d’un enfant, et d’un jour pour le décès du père, de la mère, du beau-père, de la belle-mère, d’un frère ou d’une sœur.

Les congés pour convenances personnelles

Le congé sabbatique ne peut être inférieur à six mois, ni être supérieur à onze mois. Pour y avoir droit, il faut avoir cumulé trente-six mois d’ancienneté dans l’entreprise et six ans d’activité professionnelle et ne pas avoir profité au cours des six dernières années d’un congé sabbatique, d’un congé de création d’entreprise ou d’un congé de formation d’au moins six mois.

Le congé sans solde, lui, permet à un salarié de s’absenter de l’entreprise pour une période déterminée tout en conservant la possibilité de retrouver son emploi ou un emploi analogue à son retour. Il est réglementé par la convention collective.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Voilà continue de travailler durant tout le mois de juillet, mais ce blog est lui maintenant en congé : il ne reprendra qu’en septembre prochain. Bon été à tous !

Tagged , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *