En France, un salarié nouvellement embauché peut-il prendre ses congés ?

En France, depuis le 1er juin 2012, un salarié nouvellement embauché a le droit de prendre des congés dès lors qu’il a commencé à travailler. Il n’est plus nécessaire qu’il justifie de dix jours de travail. Le salarié a donc droit à un congé de 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif (sauf dispositions plus favorables), dès le premier mois de l’embauche. Cette loi a simplifié les conditions d’ouverture du droit à congés payés et a mis le droit français en conformité avec le droit communautaire.

Congés payés en FranceSi le salarié travaille moins de dix jours pour le même employeur, il acquerra donc un droit à congés payés au prorata de son temps de présence dans l’entreprise. Concrètement, cela signifie qu’un salarié nouvellement embauché peut, avec l’accord de l’employeur, prendre les congés acquis sans attendre la fin de la période de référence (généralement fixée du 1er juin au 31 mai). Un salarié embauché le 14 mai 2013, peut ainsi prétendre à la prise de 5 jours de repos la semaine du 16 juillet, alors même qu’il se trouverait encore en pleine période d’essai.

Sur ce point, les codes du travail sont désormais comparables en France et en Espagne.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *