Ponctualité à la française : le quart d’heure de politesse

On a parfois parlé de « quart d’heure bordelais », de « quart d’heure toulousain », de « quart d’heure rémois », de « quart d’heure charentais »… tous ces quarts d’heure, semblent être des spécificités régionales. Ils renvoient cependant tous à la même réalité sur la totalité du territoire français : il serait plus judicieux et plus juste de parler de « quart d’heure français » !

À quoi correspond ce qu’on appelle aussi le quart d’heure de politesse ? C’est la marge communément admise pour être ponctuel en France : si vous avez rendez-vous avec un ami dans un café à 16h, vous saurez tous les deux tacitement que vous pourrez arriver entre 16h et 16h15. À partir de cette heure, chacun pourra commencer à s’inquiéter ou à s’énerver ! Ce quart d’heure de politesse est parfois même obligatoire. Si l’invitation est un peu plus formelle, disons qu’un couple d’amis vous invite chez eux, on attendra de vous de ne pas arriver avant l’écoulement de ce quart d’heure. Concrètement, si on vous a invité à 13h, se présenter avant 13h15 vous fera arriver avant l’heure (ce qui surprendra votre hôte).

Attention toutefois, dans le milieu professionnel, le quart d’heure de politesse ne s’applique pas : en général, l’heure de la réunion ou du déjeuner d’affaires est bien celle qu’on vous aura communiquée et n’y ajoutez donc pas 15 minutes en croyant arriver à l’heure : cette fois-ci, vous serez en retard !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , ,

Les Français et leurs vacances : durée et fréquence

Voici l’été et le temps des vacances ! Mais quand les Français les prennent-ils donc ? Durant longtemps, comme en Espagne, les entreprises fermaient au mois d’août : les employés se voyaient donc obligés de partir à cette époque. Mais les choses ont bien changé, même si certaines PME continuent de fermer durant une partie du mois d’août. Aujourd’hui, les Français, comme les Espagnols, prennent leurs vacances en juillet ou en août, et il est de plus en plus fréquent (surtout s’ils n’ont pas d’enfants) qu’ils partent en juin ou septembre pour bénéficier des tarifs préférentiels dans le secteur du tourisme.

La durée des vacances n’est plus non plus la même. Longtemps de quatre semaines, les séjours touristiques estivaux des Français sont aujourd’hui moins longs. Plus la durée légale des congés payés s’est allongée, plus ils ont fractionné leurs vacances de manière à bénéficier de périodes de congés deux voire trois fois dans l’année. En été, peu partent aujourd’hui un mois complet et la plupart prend deux ou trois semaines.

Pour notre part, bien que nous continuions à travailler durant le mois de juillet, les vacances de notre blog commencent dès aujourd’hui. Nous vous souhaitons à tous et à toutes un excellent été et espérons vous retrouver dès le début du mois de septembre !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , , , ,

Le droit à la déconnexion en France

On ne compte plus les salariés –essentiellement des cadres- qui consultent leurs mails professionnels le soir, le dimanche ou durant leurs vacances afin de ne pas être débordés à leur retour au travail. À partir du 1er janvier, la nouvelle loi travail votée l’année dernière oblige les entreprises de plus de 50 salariés à engager des négociations pour assurer le respect des temps de repos et de congé, ainsi que la vie personnelle et familiale du salarié. Le salarié a un nouveau droit, le droit à la déconnexion, c’est à dire le droit de ne pas répondre à ses courriels ou messages professionnels en dehors du temps de travail.

Droit à la déconnexionJusqu’à présent, il faut reconnaître que, en la matière, les chartes de bonnes pratiques mises en place par les grands groupes n’ont guère été efficaces. Mais fixer arbitrairement un arrêt des mails ne serait donc pas la solution. Le gouvernement a donc fait simplement voter un droit au salarié à la déconnexion. La loi ne prévoit aucune obligation d’accord, ni aucun délai pour négocier. L’absence de sanction qui en résulte a fait dire à certains que ce droit ne pourrait être que « virtuel ». Au mieux, l’entreprise pourra décider unilatéralement : le texte précise que, « à défaut d’accord, l’employeur définit ces modalités et les communique par tout moyen aux salariés de l’entreprise ». De toute façon, pour les entreprises de moins de 50 salariés, rien ne change. L’avenir dira donc si cette législation aura été suivie d’effets ou non !

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , , ,

L’utilisation d’Internet à titre personnel au travail

Dans quelle mesure le salarié peut-il utiliser Internet durant ses heures de travail ? La justice française juge au cas par cas. La Cour d’Appel de Rennes a considéré comme abusive des connexions internet à des fins personnelles représentant 20% du temps de travail du salarié. Le caractère abusif de l’usage d’internet ainsi prouvé, le salarié pourra alors être sanctionné (du simple avertissement au licenciement). De plus en plus d’entreprises adoptent d’ailleurs une charte de bonne conduite quant à l’usage d’Internet à des fins personnelles au travail ; celles-ci prévoient les sanctions encourues par le salarié.

Internet au travailDans tous les cas, les entreprises ne peuvent pas interdire purement et simplement l’usage d’Internet à titre personnel : la Cour d’Appel de Bordeaux a par exemple jugé dans un arrêt du 15 janvier 2013 que se connecter à Internet une heure par semaine à des fins personnelles ne constituait pas un usage abusif.

Le salarié ne peut pas non plus tout dire sur les réseaux sociaux : en droit français, le salarié doit respecter une obligation de loyauté vis-à-vis de son employeur, y compris en dehors de sa vie professionnelle. Ce principe limite donc sa liberté d’expression. Les juges font cependant montre de clémence et accordent des circonstances atténuantes à des salariés ayant exprimé sur les réseaux sociaux leur désaccord avec la stratégie ou la politique de leur employeur.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , ,

Le tourisme d’entreprise en France

En France, l’ouverture des usines, ateliers et autres lieux industriels au public se développe. Elle a même pris un nom très officiel, devenant pour les professionnels le « tourisme de découverte économique ». De nouveaux secteurs rejoignent l’activité : aux traditionnels entreprises d’agroalimentaire et de l’artisanat s’ajoutent de plus en plus des laboratoires, des entreprises scientifiques, des écomusées, tout ce qui touche au développement durable, tri de déchets et autres…

Les étrangers viennent de plus en plus. Dans plusieurs régions (PACA, Anjou, Bretagne…), les chambres de commerce et d’industrie soutiennent l’activité. Elles ont même organisé à Angers un « colloque européen de la visite d’entreprise ». L’idée est de se servir de la visite pour aider au développement des entreprises. Avec plusieurs objectifs en vue : l’image, les ventes, le recrutement. Souvent, la visite est venue se greffer sur des pratiques déjà existantes mais réservées aux fournisseurs et aux postulants dans l’entreprise.

Cela permet de faire des affaires. Les entreprises d’agroalimentaire intégrant à la fin de leur circuit de visite le passage par une boutique constatent des ventes non négligeables. Les chocolateries Roland Réauté, en Anjou, réalisent ainsi 10 % de leur chiffre d’affaires sur la visite.

Mais la définition de ce tourisme n’est pas encore très claire. Le secteur se cherche. Diverses expériences sont en tout cas en cours dans toute l’Europe : on peut citer l’exemple de l’Allemagne, qui ouvre la plupart des entreprises une fois par an, et celui de l’Irlande, où Guinness accueille chaque année un million de personnes.

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged , ,

Les loisirs des Français

Le week-end, allez savoir pourquoi, deux des passe-temps favoris des Français sont le bricolage et le jardinage. Peut-être parce que le rêve de bon nombre d’entre eux –et qu’ils réalisent dès que cela leur est possible- est de posséder une maison individuelle avec un petit jardin et de s’en occuper amoureusement. Leur frénésie est telle que depuis plusieurs dizaines d’années, on assiste en France à une multiplication des titres de presse et des émissions de télévisions consacrés au jardinage et au bricolage.

Bricolage et jardinage sont si ancrés dans la société que la population est divisée entre ceux qui aiment bricoler/jardiner et ceux qui n’aiment pas. Chacun est souvent invité à se positionner quant à ces deux occupations et vous verrez qu’un Français, dans le cours de la conversation, finira toujours par vous dire : « J’adore jardiner ! » ou : « Moi, je n’aime pas bricoler ! »

Le samedi, de nombreux Français se ruent donc dans les magasins immenses qui sont spécialisés dans ces deux activités ; ils y passent des heures. En Espagne, beaucoup de grandes chaines de magasins du bricolage, qu’on ne citera pas, sont d’ailleurs françaises.

Les mots bricolaje et jardinería viennent du français. Le mot bricolage est construit sur le substantif d’origine italienne bricole, qui désignait au XIIème siècle un type de catapulte. Jardinage vient lui du gallo-romain hortus gardinus, c’est à dire « jardin enclos ».

Nos cours de français en entreprises, c’est aussi apprendre cela !

Tagged ,